Clash of the Titans 2023 – Allemagne

  • 19 février 2023

De retour de ce voyage de cinq jours à Erfurt en Allemagne pour cette première édition du Clash of the Titans qui a eu lieu durant le Modell Leben – Modellbau Messe un salon dédié au modélisme en tout genres.

Le premier gros événement européen après les années galères de Covid et confinements, le dernier en date était l’Italian Sideway près de Milan en 2019 … ça faisait longtemps !

Près de 100 pilotes venus de toute l’Europe étaient présents, revoir d’anciennes têtes était un plaisir mais aussi beaucoup de nouveaux pratiquants ont fait le déplacement à Erfurt.

C’était donc l’occasion de tester le RDX pour la première fois sur une compétition et avec un sol type goudron de salle d’expo dont on a plus trop l’habitude. Les premiers tours de roues sur la piste de practice ne m’ont pas rendu très serein, mais je venais de remplacer mon combo servo Futaba CT500 et gyro GYD550 par le combo servo Rêve D et gyro Rêve D Revox, donc après quelques réglages du servo ça allait bien mieux.

La journée du vendredi était dédiée aux roulages de groupe sur la piste compétition, un layout que j’ai tout de suite kiffé, certaines courbes rappelant Nikko Circuit donc tout ce que j’aime.

Qualifications

Le samedi c’est les qualifs, premier passage à 77 points, deuxième à 85.67 puis le troisième à 89 points qui au final me place à la 10ème place sur 90. Donc pas mal du tout en sachant que y avait encore énormément de marge pour faire mieux mais l’objectif principal étant déjà de se qualifier dans le Top 64 car seul les 64 premiers aux qualifs participeront aux battles, objectif largement rempli.

Mes trois passages de qualifications

Battles

La même journée les premiers battles du Top 64 ont lieu, je passe mon battle alors que le salon est en train de fermer et avec rien dans l’estomac, mais ça passe pour passer en Top 32 le lendemain.

Mon battle Top 64 contre l’Allemand Timo Clauss

Le dimanche après une nouvelle fois 3 heures de sommeil max, une habitude depuis jeudi 😅 Je tombe contre Bjorn Dommershausen et après un One More Time ou je foire mon départ, impossible de le rattraper par la suite, la compétition s’arrête là pour moi.

Top 32 et One More Time contre Bjorn Dommershausen

Conclusion

Au final, un super event, très très bien organisé par nos amis Allemands Un grand merci aux trois juges qui ont parfaitement joués leurs rôle durant trois jours, à l’équipe de D10 Pologne pour ce live de qualité. Un châssis qui allait au top, même si j’ai complètement oublié de monté mon différentiel, je roulais avec le spool de base du RDX. Un super trip avec les potes. Encore un grand merci à Fabien pour la réalisation de la carrosserie Addiction aux couleurs de la team DPZ sur base de 180SX D-Max. Reste encore à ajouter quelques stickers et détails pour la prochaine sortie en Italie pour une nouvelle compétition au mois de mars.

Aftermovie

Liens